logo facebook
Connexion  Accès professionnel ▼

Professionnel, connectez-vous pour accéder à vos tarifs

Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?

Vous être client ?
Demandez vos codes d'accès

Contactez-nous

Nous contacter

02 31 48 64 50


Short ou pantacourt ? Piscine ou rando ? Départ ou retour ?

lundi 25 juillet 2016

Edito :

Bol d'iode ou ivresse des sommets ? Le mois d'août est comme le mois de juillet, synonyme de vacances. C'est le moment de rompre avec le quotidien. Si vous êtes en vacances, je vous souhaite de pouvoir partir mais aussi de vous reconnecter avec votre jardin. Que vous ayez un jardin ou pas, que vous partiez ou pas, n'oubliez pas que de beaux jardins ouvrent leurs portes. C'est souvent très agréable à arpenter. Il n'est pas rare d'en ramener une idée pour la maison ... Si vous étiez juillettiste cette année. Réjouissez-vous ! Vous reprenez le travail, certes, mais les routes le matin ne sont toujours pas encombrées pour vous y rendre. Au retour à votre domicile, vous serez peut-être un peu ralenti par un tracteur conduisant sa benne pleine vers le hangar de stockage ou le silo de la coopérative la plus proche. De toutes façons, ce n'est pas la peine de s'énerver, ça n'ira pas plus vite, mais surtout, ça ne va pas durer longtemps. Les récoltes seront bientôt finies. Encore un peu de vague à l'âme ? Mais non ! Haut les coeurs ! Tous les soirs et les week-end sont pour vous ! Vous allez être drôlement bien dans votre jardin.

Calendrier républicain :


THERMIDOR (19 Juillet/17 Août) : Tire son nom "de la chaleur tout à la fois solaire et terrestre qui embrase l’air de juillet en août".

FRUCTIDOR (18 Août/16 Septembre) : Tire son nom "des fruits que dore et mûrit d'août en septembre".

Calendrier celte :

source : http://www.bretagne-celtic.com

Il s’agit de cycles courts (sur quelques jours). Cependant, les plantes sont présentes plusieurs fois par an dans le calendrier. Il y a quatre périodes en août dont les arbres tutélaires sont :

Du 26-07 au 04-08 = Le cyprès

Du 05 au 13-08 = Le peuplier

Du 14 au 23-08 = Le cèdre

Du 24-08 au 02-09 = Le pin


Nos conseils en jardinage :

Au jardin    

Dès que vos semis de bisannuelles ont atteint une taille suffisante, repiquez-les à leur emplacement définitif. Repiquez le soir et arrosez copieusement pendant quelques jours.

Entretenez

     Consolidez avec des tuteurs vos dahlias, vos glaïeuls et vos roses trémières qui commencent à prendre de l'ampleur, sinon gare aux coups de vent.
     Arrosez vos dahlias et apportez leur de l'engrais régulièrement.
     Eboutonnez les dahlias pour obtenir des fleurs plus grosses.
     Eliminez régulièrement vos fleurs fanées pour obtenir une floraison plus abondante. Coupez les hampes florales fanées de vos roses trémières et de vos lupins. Fin août, commencez à laisser quelques fleurs fanées pour récupérer des semences ; œillets d'Inde, soucis, roses trémières, lupins, ...
     Surveillez de près les attaques de pucerons et surtout combattez les fourmis qui les élèvent.

Cueillez

     Cueillez les fleurs destinées à faire des bouquets de fleurs séchées. C'est le cas pour les fleurs d'hortensia qui commencent à faner. Suspendez-les la tête en bas dans une cave aérée.

Traitez

     Traitez régulièrement vos rosiers contre l'oïdium et les taches noires.

Le gazon

Arrosez

     Arrosez régulièrement votre pelouse. Espacez vos tontes et tondez un peu plus haut pour que l'herbe conserve un peu de son humidité. Supprimez les mauvaises herbes de votre pelouse, en prenant soin de prélever les racines.

Les plantes de terre de bruyère

Entretenez

     Réduisez l'arrosage de vos rhododendrons et de vos azalées pour favoriser les boutons qui donneront des fleurs l'année prochaine.
Les arbres et arbustes

Taillez

     Taillez les buddleja (Buddleia, arbres à papillons).
     Taillez vos haies défensives (aubépines, buissons ardents, ...).
     Taillez les ceanothes après la floraison

Au potager

1.    Continuez les semis des légumes d'automne et d'hiver comme les radis, les poireaux, les épinards, l'oseille, les laitues ou les navets.
2.    Récoltez les pommes de terre, les tomates, courgettes, aubergines, haricots verts, concombres etc.
3.    Pensez à enlever les feuilles présentes sur le dessus des tomates pour qu'elles soient au soleil et qu'elles mûrissent plus vite.

Nuisibles et parasites

1.    Attention au mildiou, à l'oïdium et aux parasites en tout genre. Traitez dès l'apparition des symptômes (petit duvet blanc). A titre de prévention, placez aux pieds des tomates des plants de ciboulette (fines herbes). Elle a la propriété de protéger contre l'oïdium.
2.    Vérifiez l'apparition des limaces. Un truc pour s'en débarrasser est d'encercler votre plantation d'un bandeau de sable de 15 cm de large ou de cendre s'il vous en reste. Elles ne passeront pas par-dessus.
3.    Pour celles déjà en place, versez de la bière dans des couvercles de confiture et placez-les près des plants touchés. Elles raffolent de cette boisson qui leur est fatale.

Au verger

1.    Récoltez les prunes, les framboises, les pommes, les abricots ou les brugnons et bien sûr les pêches.
2.    Choisissez les fruits bien mûrs et consommez-les rapidement. Si vous les entreposez dans un local, ne sélectionnez que les fruits parfaitement sains pour éviter toute prolifération de parasites.
3.    Traitez préventivement vos arbres fruitiers contre les parasites et les maladies :
- Cochenilles pour les pêchers,
- Pucerons lanigères pour les pommiers,
- Oïdium pour la vigne.
4.    Taillez les arbres fruitiers à noyaux dès la fin de la production de fruits.

Rosiers

1.    Supprimez les gourmands pour éviter qu'ils épuisent le pied. Dès qu'une fleur est fanée, coupez-la pour favoriser la formation d'une nouvelle.
2.    Favorisez la remontée des fleurs de vos rosiers en épandant un engrais riche en magnésie à leur pied.
3.    Arrosez le matin ou le soir par le pied sans mouiller les feuilles pour éviter l'apparition d'oïdium.

Avant de partir

1.    Avant de partir en vacances pensez à bien désherber vos massifs et vos allées de façon à ce que la nature ne reprenne pas trop le dessus durant votre absence.
2.    Paillez le sol pour maintenir l'humidité et pour limiter la prolifération des mauvaises herbes.
3.    Coupez toutes les fleurs en cours et celles qui sont sur le point de s'ouvrir pour ne laisser que les bougeons à peine formés. Cela permettra à vos plantes de moins souffrir de la chaleur si elles venaient à manquer d'eau. A votre retour tout aura refleuri.

Gros plan sur…

Clerodendrum Bungei (Clérodendron de Bunge).

Nous n'avons pas tous la chance d'avoir un nom facile à porter. Pour certains, c'est le surnom qui est encore plus compliqué. Dans le règne végétal, il en va parfois de même. Par exemple le Clérodendrum : Son nom vernaculaire est Clérodendron fétide !
Arrêtons-nous tout de suite là dessus. Ca risque de vous dégoûter de la plante avant même de savoir de quoi il retourne.
Oui ! Le clérodentron est odorant !
Non ! il ne va pas "empester" votre quartier, ni même votre jardin.
Commençons par le début :
Définition : fétide, se dit d'une odeur forte, écoeurante, répugnante : "Une haleine fétide."
D'accord, ça commence mal !
Ne retenez que le premier adjectif (odeur forte).
Pour le deuxième (écoeurante), dites vous que rien ne vous oblige à vous obstruer les narines avec... En plus, à quoi ressemblerez-vous avec des feuilles de clérodendron dans le nez ? (cependant, vous pouvez nous envoyer vos selfies)
Pour le troisième (répugnante), c'est une question de point de vue (je trouve que cela sent la cacahuète).
Pour finir, c'est surtout le feuillage froissé qui est odorant. Alors, si vous n'avez pas pour habitude de vous rouler dans vos plantes, ça ne devrait pas vous gêner.
C'est bon ? Vous n'avez plus d'aversion ? Vous acceptez de lire la suite ? C'est parti !

Le clerodendrum bungei est un arbuste caduc à tiges dressées. Il est un peu drageonnant, ainsi il peut atteindre 2m de haut pour 2m de large. Sa croissance est rapide.
Il s'accomode de tout ph de sol mais préfère un substrat fertile, bien enrichi en tourbe et/ou terreau. Au soleil ou à la mi-ombre, peu importe pourvu qu'il ne soit pas exposé au vent.
 
 
Le feuillage, d'abord teinté pourpre, devient vite vert foncé. C'est lui, qui, lorsqu'on le froisse, dégage une odeur forte qui peut être répugnante (selon moi, odeur de cacahuète). Les feuilles sont pétiolées, opposées, simples, un peu rondes se finissant en pointe et légèrement duveuteuses.
 

La floraison, qui a lieu de septembre à octobre, est un groupement de fleurs rose foncé, placées en panicules terminales.  Les fleurs sont elles aussi parfumées. Cette fois, c'est l'adjectif "agréable" qui prévaut. La corymbe terminale comporte des fleurs dont la corolle est très ouverte et les 5 pétales forment une étoile. De leur centre jaillissent 4 étamines.

 
L'automne, des fruits apparaissent. Ils sont sphériques, brillants, de couleur bleu très foncé, presque noir.
 
Sa culture est facile, voir même très facile. Il suffit, à la sortie de l'hiver, de ne laisser que 3 ou 4 yeux sur les pousses de l'année précédente.

Nous cultivons cette année :

Clerodendrum Bungei (description ci-dessus)
Clerodendrum Bungei 'Pink Diamond' : Port plus compact. Feuillage vert mais panaché crème. Floraison rose à rose foncé.

Pour les discutions en familles et entre amis :

Clerodendrum vient du grec "Kleros" (chance ou destin) et "Dendron" (arbre). Du coup c'est quand même dommage que l'on ne se soit pas inspiré de cette traduction pour le nom vernaculaire de cette plante. "L'arbre de la chance" ou "l'arbre du destin", cela en "jette" plus que clérodendron fétide ...
Décidement la Russie s'invite dans l'acualité internationnale (Jeux Olympiques) mais aussi dans les news letters. Après Pérovski et Karelin (news letter de juillet), voici Alexander Andrejewitsch von Bunge (1803-1890). Mauvaise pioche, ce n'est pas le découvreur du clerodendrum, mais comme pour beaucoup d'autres plantes, celle-ci lui a été dédiée. Von Bunge, si cela vous sonne allemand, c'est un peu normal. Oui, effectivement il était Russe. Il est né à Kiev (Ukraine). Son nom a une consonance allemande car c'était un Allemand de la Baltique. Alors ? Allemand ou Russe ? Sujet de l'Empire russe donc Russe ! Mais Allemand de la baltique ! L'histoire est aussi un peu compliquée dans ce secteur de l'Europe. Entre les colons suédois, les restes des chevaliers teutoniques, l'Empire russe qui comptait des provinces baltes, la majeure partie de l'Ukraine, la Biélorussie, une partie de la Pologne, le grand-duché de Finlande, etc, etc, ... J'ai mis moi aussi du temps à comprendre.
Revenons à monsieur Bunge : Il était médecin (doctorat en 1825 à Dorpat) mais aussi botaniste, professeur d'université, explorateur. Il partit en Sibérie dès 1826 (un an après son doctorat), étudia la flore du désert de Gobi, fit deux voyages en Chine pour le compte de l'académie impériale de Saint-Pétersbourg (dont il était membre) et vécut à Pékin quelque temps. Il retourna à Dorpat (Estonie) pour y diriger le jardin botanique (à partir de 1836).
Pourquoi lui a-t-on dédié un clerodendrum ? Parce qu'il décèda le 18 juillet 1890 en avalant de travers une cacahuète ? Ca m'étonnerait bien !

Proverbes et citations :

Qui se marie le 1er août la corde il se met au cou.
-----
Il faut cueillir les choux, l’un des trois premiers jours d’août.
Et
A la Saint-Eusèbe (2 août), au plus tard, fais battre la gerbe.
Mais aussi
A la Saint-Eusèbe (2 août), ponte de poule est faible.
Et enfin
A la Saint-Etienne [1er] (2 août), chacun trouve la sienne.
-----
Quand août est bon, abondance à la maison.
-----
A la Saint-Abel [de Lobbes] (5 août), faites vos confitures de mirabelle.
-----
Au mois d’août, le vent est fou.
-----
En août, de l’aube au soir, on n’a qu’une heure pour s’asseoir.
-----
A la Saint-Dominique (8 août), te plains pas si le soleil pique.
-----
Ce qu’août ne mûrit pas, ce n’est pas septembre qui le fera.
-----
Froidure à la Saint-Laurent (10 août), froidure à la Saint-Vincent (27 septembre St Vincent de Paul)
Et
De la Saint Laurent (10 août) à Notre-Dame (15 août ?), la pluie n’afflige pas l’âme.
Mais aussi
Saint Laurent (10 août) partage l’été par le milieu.
Et enfin
Quand il pleut à la Saint-Laurent (10 août), la pluie vient assez à temps.
-----
Si, le jour de la Sainte-Claire (11 août), la journée est chaude et claire, compter sur les fruits à couteau, à coup sûr ils seront beaux.
Et
A la Sainte-Claire, s’il éclaire et tonne, c’est l’annonce d’un bel automne.
Mais aussi
A la Sainte-Suzanne, veau bien venu qui tête. ( ???)
-----
Quiconque en août s’endormira, en janvier s’en repentira.
-----
S'il pleut le jour de Sainte-Radegonde (13 août), la misère s’abat sur le monde.
Ou
A la Sainte-Radegonde (13 août), quand l’eau abonde, la misère est dans le monde.
-----
Temps trop beau en août, annonce hiver en courroux.
-----
A la mi-août, les noisettes ont le ventre roux.
Et
Au 15 août, le coucou perd son chant, c’est la caille qui le reprend.
-----
Après Saint-Roch (16 août), aiguise ton soc ! (le soc est une partie de la charrue)
-----
A la Saint-Hyacinthe (17 août), on peut semer sans crainte.
-----
A la Sainte-Hélène (18 août), la noix est pleine et le cerneau se met dans l’eau.
-----
Quand août est pluvieux, septembre est radieux.
-----
Quand arrive la Saint-Bernard (20 août), si tu n’es pas en retard, ton blé n’est plus sous le hangar, et le moissonneur a sa part.
Et
Saint Bernard (20 août) fait mûrir les grains en retard.
-----
Je suis le mois où nul loisir on ne peut prendre ou séjourner, mais faucher, faner par plaisir, mettre en grange, battre et vanner.
Et
A la Saint-Privat (21 août), la noisette est dans les bolats (fossés)
-----
Belettes blanches de la Saint-Symphorien (22 août), annoncent que l’hiver est en chemin.
-----
A la Sainte-Rose (23 août), pour le travailleur pas de pause.
-----
A la Saint-Barthélémy (24 août), la grenouille sort de son nid.
Et
A la Saint-Barthélémy (24 août), la perche au noyer, le trident au fumier.
-----
Beau temps pour la Saint-Louis (25 août), plusieurs jours sans pluie.
Et
A la Saint-Louis (25 aout), le foin non rentré est à moitié gâté.
-----
Soleil rouge en août, c’est de la pluie partout.
-----
A la Saint-Césaire (26 août), la dernière forte chaleur en l’air.
-----
C’est comme s’il pleuvait du vin, fine pluie à la Saint-Augustin (28 août).
Et
A la Saint-Augustin (28 août), le soleil a grillé le serpolet et le thym.
-----
Pluie à la Sainte-Sabine (29 août), est une grâce divine.
-----
A la Saint-Fiacre (30 Août), soleil ardent, pour huit jours encore, du beau temps.
-----
En août et en vendanges, il n’y a ni fêtes, ni dimanches.
-----
Le mois d’août est toujours chaud quand le premier de l’an est beau.
-----
Mois d’août pluvieux, rend le cep vineux.
-----
Août tarit les fonts, ou emporte les ponts.
-----
La nuit d’août trompe les sages et les fous.
-----
Temps trop beau en août annonce un hiver en courroux.


TOUTE L’EQUIPE VOUS SOUHAITE UN BON MOIS D’AOUT.
NOUS RESTONS À VOTRE DISPOSITION POUR D’AUTRES RENSEIGNEMENTS.
LE POINT DE VENTE DES PEPINIERES RAMETTE EST OUVERT TOUS LES JOURS
SAUF LE DIMANCHE & LES JOURS FERIES
DE 8H30 À 12H00 ET DE 14H00 A 18H30.