logo facebook
Connexion  Accès professionnel ▼

Professionnel, connectez-vous pour accéder à vos tarifs

Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?

Vous être client ?
Demandez vos codes d'accès

Contactez-nous

Nous contacter

02 31 48 64 50


Le feu au jardin

jeudi 27 octobre 2016

Edito :

En regardant par la fenêtre, le matin ou le soir, on comprend pourquoi les révolutionnaires ont nommé la période des mois d’octobre et novembre « Brumaire ». Conduire n’est pas des plus agréables en ce moment avec ce brouillard. Toutefois lorsque l’air se réchauffe, l’humidité encore présente magnifie la campagne. Voile de brume sur le sol des labours et des pâturages, pommiers, vaches et chevaux fantomatiques, c’est, je trouve, de toute beauté. Les paysages, presque monochromes, se parent de feu lorsque le soleil pointe ses rayons sur les feuillages. Les bois, les plaines et les vallées semblent nous dire « profitez de nous encore un peu, regardez comme nous sommes beaux, gardez en souvenir ces images, et retrouvez-nous dès le printemps, dans une autre robe». « Enfin l’automne approche ! Enfin on va goûter la terre ! » C’est ce que nous disent nos bêches et nos bottes. La saison d’arrachage débute et, avec elle, comme un signal, la dernière porte ouverte de l’année. Vendredi 28, samedi 29, dimanche 30 et lundi 31 nous serons présents et à votre écoute. Durant ces quatre jours, une remise, qui concerne tous les végétaux (arbres, arbustes, conifères, vivaces, rosiers, plantes de terre de bruyère, plantes grimpantes, fruitiers, petits, grands, gros, fins, en motte, en racines nues, en pots…) est effectuée. Cette remise de 20% sera déduite lors de votre passage en caisse car les étiquettes sur les plantes ne tiennent pas compte de la remise. C’est aussi l’occasion de vous promener dans la pépinière pour voir l’envers du décor et discuter avec le personnel pour en connaître un peu plus sur notre métier.


Ci-dessous deux extraits de calendriers. Ils font référence à deux époques et deux cultures bien différentes mais tous les deux se rapportent à la nature.

Calendrier républicain :


VENDEMIAIRE (22 Septembre/ 21 Octobre) : Tire son nom "des vendanges qui ont lieu de septembre en octobre".

BRUMAIRE (22 Octobre/20 Novembre) :
Tire son nom "des brouillards et des brumes basses qui sont la transsudation de la nature d'octobre en novembre".

Calendrier celte :

Source : http://www.bretagne-celtic.com

Il s’agit de cycles courts (sur quelques jours). Cependant, les plantes sont présentes plusieurs fois par an dans le calendrier. Il y a 4 périodes en octobre :

Du 24-09 au 03-10 = Le noisetier

Du 04 au 13-10 = Le sorbier

Du 14 au 23-10 = L'érable

Du 24-10 au 11-11 = Le noyer

Nos conseils en jardinage :

    
Vous pouvez tailler les plantes qui ont fini de fleurir durant la période estivale (buddleja, perowskia, caryoptéris…)
Vous pouvez tailler les vivaces qui ont fini leur floraison.
Vos haies peuvent également être taillées en ce moment.
C’est l’époque de plantation des bulbes à floraison printanière (tulipes, jacinthes, jonquilles…)
Ramassez les derniers fruits (pommes, poires, prunes…) avant les premières températures négatives.
Vous pouvez commencer les plantations d’arbres, arbustes, conifères, plantes de terre de bruyère, plantes grimpantes qui sont commercialisées en conteneurs (pots).
Nous attendons encore que la pluie humidifie le sol avant d’arracher les sujets en motte et en racines nues. Nous pensons que cela sera possible vers la fin du mois d'octobre.

GROS PLAN SUR …

Le Parrotia persica, l’arbre de fer.

Cette fois-ci encore, nous partons en voyage. Direction l’Asie mineure. Votre passeport n’est pas à jour ? Alors restons ici et invitons un représentant de l’Iran, des montagnes du Caucase et des rives de la mer Caspienne !
Egalement appelé « arbre perroquet » et même parfois « hêtre de Perse », le Parrotia persica est un petit arbre ou gros buisson. Il pourra atteindre 6 à 8 m de haut. Comme il est  aussi joli qu’il pousse lentement disons qu’il est vraiment très joli (donc qu’il pousse très lentement). Il a un port érigé et évasé (jusqu’à 10m de large). Très souvent il est pourvu de ramifications dès la base.
Son tronc porte une écorce grise, lisse (un peu comme le hêtre). Elle s’exfolie lorsque le sujet prend de l’âge. Le feuillage est caduc, mais si l’hiver est doux, alors il peut être marcescent (par exemple, le charme et le hêtre sont marcescents).

Les jeunes feuilles sont d’abord vert/pourpre puis deviennent vertes. La face supérieure est légèrement brillante tandis que le revers est plus clair. La feuille ressemble beaucoup à celle du hêtre (encore une similitude) puisqu’elle est  de forme ovale, large et légèrement poilue. L’automne, c’est un feu d’artifice. Le Parrotia qui aura encore quelques feuilles vertes se pare de couleurs : jaune, bronze, orange, rouge, cramoisi, brun et même un peu violet. C’est la quintessence des couleurs automnales. Notez qu’en terrain plus acide, les couleurs sont encore plus intenses.

Lors de promenades hivernales, vous pourrez voir ses fleurs. Elles apparaissent avant les feuilles (janvier, février, mars). Toutefois il faut bien regarder, car elles ne sont pas grandes. Elles sont même très petites.
« L’arbre de fer » est un sujet placide qui s’adapte très bien dans nos régions.  En effet, au niveau de l’emplacement, la mi-ombre ou le soleil (sauf soleil brûlant) lui conviennent. Pour le type de sol, frais, riche,  argileux (si le sol est drainé), acide ne le dérange pas et en plus il est tolérant au calcaire. Sur le plan des conditions climatiques « c’est le bouquet ». Lorsqu’il est bien installé, il s’accommode du froid (résistance -25°C), du chaud, du vent, de la sécheresse. Il aime bien les hivers plutôt doux ainsi qu'une humidité régulière de septembre à décembre. Ce qu’il n’aime pas ? La canicule !

Discussion en famille ou entre amis :

Son nom vernaculaire « d’arbre de fer » lui a été donné car son bois est très dense, donc très dur. Je pense que son nom « d’arbre perroquet » vient des couleurs chatoyantes automnales.
Son nom latin est un hommage au naturaliste botaniste allemand Friedrich Parrot (1792-1841). Ce médecin a servi dans l’armée russe contre Napoléon. Il est l’inventeur d’un gazomètre et d’un baro-thermomètre. Comme nombre de ses confrères il a beaucoup voyagé. Il a surtout exploré le Caucase, la Finlande et… la France. Parmi ses compétences, notons qu’il était alpiniste et à l'occasion de ces performances, qu’il fit l’ascension de « La Maladeta » (3312m) [Pyrénées], la première ascension du « Pic de Perdiguère » [Pyrénées] et du « Mont Ararat » [Turquie] (5165m). Le but de l’ascension du « Mont Ararat » était de trouver des traces de « l’arche de Noé ».

Proverbes et citations :

Octobre en bruine, hiver en ruine.
-----
Ne sème point au jour de Saint-Léger (2 octobre) si tu veux blé trop léger.
Sème au jour de Saint-François (4 octobre), il te rendra grain de bon poids.
Mais n’attend pas la Saint-Bruno (6 octobre), ton blé serait tout noiraud.
-----
Octobre en gelée, chenilles trépassées.
-----
A la Saint-François d’Assise (4 octobre) si tu bâtis, sois prudent pour tes assises.
-----
A la Saint-Placide (5 octobre), le verger est vide.
-----
Quand on sème à la Saint-Bruno (6 octobre), la rouille s’y mettra bientôt.
-----
A la Saint-Serge (7 octobre) achetez vos habits de serge (type de tissage).
-----
Gelée d’octobre rend le vigneron sobre.
-----
S’il pleut à la Saint-Denis (9 octobre), la rivière sort neuf fois de son lit.
-----
Temps sec à la Saint-Ghislain (10 octobre) annonce un hiver d’eau plein.
-----
A la Saint-Firmin (11 octobre) l’hiver est en chemin.
-----
Saint-Wilfrid (12 octobre) ensoleillé, deux jours plus tard emmitouflé.
-----
Brouillards d’octobre et pluvieux novembre font bon décembre.
-----
Beaucoup de pluie en octobre, beaucoup de vent en décembre.
-----
Quand octobre prend sa fin, dans la cuve est le raisin.
-----
Coupe ton chou à la Saint-Gall (16 octobre) en hiver c’est un vrai régal.
-----
Si octobre est chaud, février sera froid.
-----
A la Saint-Luc (18 octobre) la pluie du vallon fait neige sur le mont.
-----
A la Saint-René (19 octobre) couvre ton nez.
-----
Octobre glacé, fait vermine trépasser.
-----
A la Sainte-Ursule (21 octobre) le froid recule.
A la Saint-Séverin (21 octobre) chauffe tes reins
-----
A la Saint-Vallier (22 octobre) faut qu’il y ait du bois au bûcher.
-----
Souvent à la Saint-Florentin (24 octobre), l’hiver laisse son chemin.
-----
A la Saint-Crépin (25 octobre) les mouches voient leur fin.
-----
A la Saint-Amand de Strasbourg (26 octobre) sont mûrs les glands.
-----
A la Saint-Antoinette (27 octobre) la neige s’apprête.
-----
Quand Simon (28 octobre) et Jude (28 octobre) n’apportent pas la pluie, elle n’arrive qu’à la Sainte-Cécile (22 Novembre).
-----
Octobre au coin du feu fait venir le leu (loup).
-----
A la Saint-Quentin (31 octobre) la chaleur a sa fin.
-----


TOUTE L’EQUIPE VOUS SOUHAITE UN BON MOIS D’OCTOBRE.
NOUS RESTONS À VOTRE DISPOSITION POUR D’AUTRES RENSEIGNEMENTS.
LE POINT DE VENTE DES PEPINIERES RAMETTE EST OUVERT TOUS LES JOURS
SAUF LE DIMANCHE & LES JOURS FERIES
DE 8H30 À 12H00 ET DE 14H00 A 18H30.